jeudi 22 février 2007

Lucky Number Slevin

Ce thriller de Paul McGuigan (2006) nous offre deux parties d'échecs :

l'une entre Morgan Freeman et Josh Hartnett

et l'autre entre Morgan Freeman et Bruce Willis.

Un bon point au monteur, Andrew Hulme dont on peut admirer le travail dans la scène suivante :

Pour ceux qui ne parlent pas anglais : habituellement, les hommes du Boss (Freeman) le laissent gagner aux échecs. Slevin (Hartnett) intervient puis joue une partie. L'enjeu : au lieu de disposer de trois jours, Slevin aura deux semaines pour exécuter un contrat.

Le film rappelle "La Mort au Trousse", "Sin City", "La Soif du Mal" et bien sur Scorsese pour les plans de New York.

note : regardez bien les papiers peints dans les appartements.

--
A la Sainte Isabelle je remonte une poubelle.

Aucun commentaire: